casserole


casserole

casserole [ kasrɔl ] n. f.
• 1583; de 1. casse
1Ustensile de cuisine servant à la cuisson, de forme cylindrique, à manche. braisière, sauteuse; caquelon, poêlon. Casserole en aluminium, en cuivre. Casserole émaillée. Queue d'une casserole. Casserole avec bec verseur. Récurer les casseroles. Une série, une batterie de casseroles. « Le poli de ses casseroles faisait le désespoir des autres servantes » (Flaubert). Par méton. Une casserole d'eau.
2Loc. À la casserole, se dit de divers plats préparés dans une casserole. Veau à la casserole.
Fig. et fam. Passer à la casserole : être mis dans une mauvaise situation (cf. Être cuit, frit, etc.). — Spécialt Se dit d'une femme dans l'obligation d'accepter l'acte sexuel (cf. Se faire sauter).
3Loc. fam. (par allus. au bruit) Faire un bruit de casserole : produire un son désagréable. — Traîner une casserole, une affaire compromettante.
Mauvais piano.

casserole nom féminin (ancien provençal cassa, récipient, du bas latin cattia, creuset, du grec kuathion, petit vase pour puiser) Ustensile de cuisson cylindrique, à fond plat et à manche droit, avec bec ou bord verseur. Familier. Son, voix, instrument de musique faux ou peu mélodieux : Ce piano est une vraie casserole. Familier. Réflecteur électrique donnant au théâtre des lumières de différentes couleurs. ● casserole (difficultés) nom féminin (ancien provençal cassa, récipient, du bas latin cattia, creuset, du grec kuathion, petit vase pour puiser) Orthographe Avec un seul l. ● casserole (expressions) nom féminin (ancien provençal cassa, récipient, du bas latin cattia, creuset, du grec kuathion, petit vase pour puiser) Casserole à pression, en Belgique, autocuiseur. Casserole d'hélice, cône de protection du moyeu d'une hélice d'avion. Passer à la casserole, être tué, être soumis à une dure épreuve ou, en parlant d'une femme, être obligée d'accomplir l'acte sexuel.

casserole
n. f.
d1./d Ustensile de cuisine cylindrique à fond plat muni d'un manche. Syn. (Belgique) poêlon.
d2./d (Belgique) Fait-tout.
Casserole à pression: autocuiseur.

⇒CASSEROLE, subst. fém.
A.— Ustensile de cuisine.
1. [P. réf. à l'usage culinaire] Ustensile de cuisine généralement de forme cylindrique, à fond plat et à manche court, dans lequel on cuit divers aliments. Casserole de terre cuite (Ac. 1798-1878, Lar. 19e), casserole d'aluminium, émaillée (Ac. 1932). Le geôlier apportait tous les jours la soupe de Dantès dans une casserole de fer-blanc (A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 175) :
1. Les belles casseroles reluisaient au milieu de pots gris à ceinture bleue et de marmites qu'on aurait dites frottées au caramel, et on ne voyait qu'aller et venir les gros bras rouges de la cuisinière, ...
DURANTY, Le Malheur d'Henriette Gérard, 1860, p. 63.
P. méton. Plat fait à la casserole. Casserole de riz, à l'indienne. Un pâté fait à la casserole (BALZAC, Eugénie Grandet, 1834, p. 203); du veau à la casserole (FLAUBERT, Madame Bovary, t. 1, 1857, p. 30).
Rem. En Suisse romande casserolier, subst. masc. Marmiton chargé de l'entretien de la batterie de cuisine. Restaurant... cherche sommeliers... casseroliers (Annonce in Nouvelliste et Feuille d'avis du Valais, 5 mars 1975).
2. [P. réf. à d'autres usages ou à d'autres propriétés de l'ustensile]
a) JEUX. Attacher une casserole à la queue d'un chien. Farce enfantine :
2. Les petits enfants du fermier ne se sont pas contentés d'attacher une casserole à la queue de ce malheureux chien perdu...
GIDE, Journal, 1933, p. 1150.
P. métaph. ... excité par un atavisme que notre âme nationale ignore, il [Zola] s'entêtera et prolongera, comme un tonnerre vengeur sur la France, le bruit de cette casserole [l'affaire Dreyfus] qu'il vient de s'attacher (BARRÈS, Scènes et doctrines du nationalisme, t. 1, 1902, p. 46).
b) [P. réf. au bruit métallique et discordant produit par le heurt d'une casserole] Chanter comme une casserole. Chanter faux. Faire un bruit de casserole. Faire un bruit désagréable. La voix de cette personne fait un bruit de casseroles et de pots de chambre (BLOY, Journal, 1907, p. 309).
B.— P. anal.
1. Péjoratif
a) [P. réf. au bruit désagréable] Mauvais piano. Les pianos mécaniques et les casseroles automatiques dans les rues de Madrid (I. STRAVINSKY, Chroniques de ma vie, 1931, p. 150).
b) [P. anal. de forme] Grosse montre. Synon. oignon, bassinoire. Munius (découvrant la montre dans la poche de l'habit) : (...) elle est vieille! c'est une casserole (É. AUGIER, L'Habit vert, 1849, I, p. 296).
c) P. ext. Objet ou personne de peu de valeur. Raisonner comme une casserole. Ne pas penser juste (ÉD. 1967). Être une casserole. Être bon à rien (cf. LE BRETON 1960).
En partic., arg. Mouchard, délateur. Ses allées et venues du séminaire à l'évêché, et vice versa, le rendaient redoutable. On disait ouvertement de lui qu'il était la « casserole » de l'évêque (BILLY, Introïbo, 1939, p. 71).
2. Familier
a) Casque de guerre (ESN. 1966).
b) ÉLECTR., CIN. Projecteur; réflecteur électrique :
3. Soudain Notre-Dame s'illumina des pieds à la tête. Les casseroles de l'Hôtel-Dieu frappèrent de leur jet blanc le couronnement des tours...
A. ARNOUX, Paris-sur-Seine, 1939, p. 346.
C.— Au fig., pop. [P. réf. aux bêtes de basse-cour que l'on tue pour les faire cuire] Passer à la casserole.
1. Être exécuté, tué :
4. MÈRE UBU. — Qui t'empêche de massacrer toute la famille et de te mettre à leur place.
PÈRE UBU. — Ah! Mère Ubu, vous me faites injure et vous allez passer tout à l'heure par la casserole.
MÈRE UBU. — Eh! pauvre malheureux, si je passais par la casserole, qui te raccommoderait tes fonds de culotte?
JARRY, Ubu Roi, 1895, I, 1, p. 36.
2. P. ext. Subir une épreuve désagréable.
a) Vx. Subir un traitement anti-vénérien.
b) [En parlant d'une jeune fille, d'une femme] Être violée. Méfie-toi, dit-il à Lucie, les pucelles l'excitent. (...) il te fera passer à la casserole (ABELLIO, Heureux les pacifiques, 1946, p. 56).
c) [En parlant d'un malfaiteur, avec réf. au sens « mouchard » supra B 1 c] Être dénoncé.
d) Subir un examen, un interrogatoire.
Prononc. et Orth. :[]. [a] ant. à l'initiale ds la majorité des dict. Cf. PASSY 1914, DUB., Pt ROB., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr.; cf. aussi LAND. 1834, NOD. 1844, FÉL. 1851, LITTRÉ et DG; à ce sujet cf. encore FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 85-86 : ,,L' [] a pour ainsi dire disparu dans (...) casserole``. [] ou [a] ds BARBEAU-RODHE 1930 (qui marque [] mi-long). Pour l'hésitation entre [] et [a] cf. également BUBEN 1935, § 55. Noter que FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 1 1787 indiquent la 1re syll. longue. LAND. 1834 et LITTRÉ soulignent qu'il ne faut pas prononcer [] comme on l'entend dans le peuple, avec un [t] épenthétique. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1583 casserolle « ustensile de cuisine » (Inv. d'Anne de Nicolay, n° 62 ds GAY); b) 1924 technol. « projecteur » (FAURE, L'Entretien et l'exploit. du cinématographe, 62/2 ds GIRAUD : On les appelle des casseroles à cause de leur construction en tôle); 2. 1849 péj. « objet (ou personne) sans valeur, mauvais » (É. AUGIER, L'Habit vert, p. 296); 1931 « mauvais piano », supra 3. 1848 arg. « mouchard » (A. PIERRE, Arg. et jargon, c. 1). Dér. du rad. de casse4 « récipient »; suff. -erol(l)e (-ole). Fréq. abs. littér. : 443. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 239, b) 722; XXe s. : a) 925, b) 735.
DÉR. Casserolée, subst. fém. Contenu d'une casserole pleine. Casserolée de pommes de terre (Lar. encyclop.); casserolée de nouilles (DUB.). J'ai pompé un plein seau d'eau, que j'ai tiédie un peu en y versant une casserolée bouillante (GENEVOIX, Au seuil des guitounes, 1918, p. 27). []. [a] ant. ds PASSY 1914 et Lar. Lang. fr. (cf. aussi LITTRÉ). [] ou [a] ds WARN. 1968; à ce sujet cf. casserole. 1re attest. 1838 (Ac. Compl. 1842); du rad. de casserole, suff. -ée.
BBG. — GRIMAUD (F.). Pt gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1969, p. 112. — SAIN. Arg. 1972 [1907], pp. 68-69. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 55, 125, 313, 409. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 109; t. 2 1972 [1925], p. 377. — VINCENT (A.). Les N. d'obj. creux comme n. de lieux. Mél. Dauzat (A.) 1951, p. 387.

casserole [kasʀɔl] n. f.
ÉTYM. 1583; de 1. casse, et suff. -ole (allongement -erole), p.-ê. d'après l'ital. cazzeruolo.
1 Ustensile de cuisine généralement en métal, de forme cylindrique et à manche. Braisière, sauteuse; 1. Casse, 3. || Casserole en aluminium, en cuivre, en terre cuite. || Étamer un fond de casserole. || Queue d'une casserole. || Récurer les casseroles. || Une série de casseroles.
1 Quant à la propreté, le poli de ses casseroles faisait le désespoir des autres servantes.
Flaubert, Trois contes, « Un cœur simple ».
2 Ce jour-là le nombre des casseroles était innombrable, tant le dimanche il devait y avoir de plats.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 337.
tableau Noms de récipients.
Contenu d'une casserole. Casserolée. || Verser une casserole d'eau.
2 Loc. À la casserole, se dit de divers plats préparés dans une casserole. || Veau à la casserole.
3 C'était sous le hangar de la charretterie que la table était dressée. Il y avait dessus quatre aloyaux, six fricassées de poulets, du veau à la casserole, trois gigots et, au milieu, un joli cochon de lait rôti (…)
Flaubert, Mme Bovary, I, IV.
Fig. et fam. (par référence aux volailles que l'on tue pour les faire cuire). Passer qqn à la casserole, le tuer; lui faire subir une épreuve désagréable.Passer à la casserole : être mis dans une mauvaise situation (→ Être cuit, frit).
4 Y a pas à chier, on est bon. Si c'est pas demain qu'on passe à la casserole, c'est après-demain.
Jean Genet, Pompes funèbres, p. 94.
5 Il ne reste plus que d'attendre pour savoir si nous passerons à la casserole ou à la poêle et qui en tiendra la queue (…)
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 51.
Spécialt. Passer à la casserole. Se dit d'une femme dans l'obligation d'accepter l'acte sexuel, ou qui s'y prête pour la première fois.
6 J'éprouvai du plaisir, ce que je n'avais pas espéré de cette rencontre. Elle m'apprit que je pouvais la prendre normalement parce qu'elle n'était plus vierge : son cousin. Elle avait consenti parce que sa cousine, France, qu'elle admirait était passée à la casserole elle aussi. C'était la nouvelle mode.
Jacques Laurent, les Bêtises, p. 146 (1971).
3 (1931). Fam. Mauvais piano. — ☑ Loc. (par référence aussi au bruit métallique, désagréable, qu'occasionne le heurt d'une casserole). Chanter comme une casserole : chanter de façon discordante.Faire un bruit de casserole : produire un son désagréable.
4 Fam. Objet ou personne de peu de valeur. || Être une casserole : n'être bon à rien. — ☑ Loc. Raisonner comme une casserole : penser faux.(1848). Fam. Mouchard, dénonciateur.
7 Il ne s'agit pas de battre l'antife (marquer le pas) sur le boulevard, sans avoir à béquiller (manger), crois-moi, fais-toi casserole (mouchard), c'est une position tout à fait tranquille.
Louise Michel, la Misère, t. III, p. 640.
5 (1924). Fam. Projecteur ( Gamelle); réflecteur électrique.
DÉR. Casserolée, casserolier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • casserole — CASSEROLE. s. f. Espèce d ustensile de cuisine, dont on se sert à divers usages. Casserole de cuivre. Casserole de terre cuite …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • casserole — 1706, from Fr. casserole sauce pan (16c.), dim. of M.Fr. casse pan (14c.), from Prov. cassa melting pan, from M.L. cattia pan, vessel, possibly from Gk. kyathion, dim. of kyathos cup for the wine bowl. Originally the pan, since 1958 also the… …   Etymology dictionary

  • casserole — ► NOUN 1) a large dish with a lid, used for cooking food slowly in an oven. 2) a kind of stew cooked slowly in an oven. ► VERB ▪ cook slowly in a casserole. ORIGIN French, from Greek kuathion little cup …   English terms dictionary

  • Casserole — Cas se*role . [F. a saucepan, dim. from casse a basin.] 1. (Chem.) A small round dish with a handle, usually of porcelain. [1913 Webster] 2. (Cookery) A mold (in the shape of a hollow vessel or incasement) of boiled rice, mashed potato or paste,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Casserole — Casserole, s. Kasserolle …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • casserole — [n] dish consisting of a combination of cooked food covered dish, goulash, hash, meat pie, pot pie, pottage, stew, stroganoff; concept 457 …   New thesaurus

  • casserole — CASSEROLE. s. f. Espece d utensile de cuisine, qui sert à faire boüillir du poisson, ou autre sorte de mets …   Dictionnaire de l'Académie française

  • casserole — [kas′ə rōl΄] n. [Fr, dim. of casse, bowl, basin < Prov cassa, melting pan < VL cattia < Gr kyathion, dim. of kyathos, bowl, cup] 1. an earthenware or glass baking dish, usually with a cover, in which food can be cooked and then served 2 …   English World dictionary

  • Casserole — A casserole, from the French for saucepan, [ Online Etymology Dictionary , Entry: [http://dictionary.reference.com/browse/casserole Casserole] , retrieved October 10, 2007, from [http://dictionary.reference.com Dictionary.com] ] is a large, deep… …   Wikipedia

  • casserole — nf. ; fig., tête vide, sans cervelle, écervelé : KAS(se)RÔLA (Albanais.001, Saxel.002 | Magland), kassèrola (Montagny Bozel.026b, Thuile), kassèroula (26a, Attignat Oncin, Feissons). A1) petite casserole : kassoton nm. (002), kafyèlon… …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.